Archive

Posts Tagged ‘veille’

Les outils de veille online

12 novembre 2010 7 commentaires

Voilà plus d’un mois que je n’avais pas posté d’articles sur le blog ! Cette pause forcée n’aura pas été vaine car j’intègre finalement Publicis Consultants – Net Intelligenz pour un stage en tant qu’assistante de consultant en communication web – veille et RP online. J’ai en effet pris la décision d’en apprendre plus sur les réseaux sociaux car malgré les innombrables articles en ligne sur la question et mes recherches pour me maintenir informée sur cette nouvelle branche de métier, une expérience dans une agence aussi importante me permettra d’obtenir une vision professionnelle de l’utilisation des réseaux sociaux en entreprise.

Cette semaine je ne vais donc pas vous écrire un article sur le community management car il me semble que le sujet a été largement exploité par la blogosphère mais je vais plutôt envisager un aspect plus pratique du métier de communication online.

Lorsque l’on doit gérer la communication en ligne d’une entreprise, il est nécessaire d’avoir une vue d’ensemble de ce qu’il se dit sur la toile. J’ai longtemps considéré que Twitter était par définition l’outil idéal pour assurer la veille d’une entreprise, mais mes recherches m’ont peu à peu poussée à découvrir des fonctionnalités plus ciblées et surtout offrant plus de mobilité dans les recherches. Je vous propose de découvrir (ou redécouvrir), les outils qui m’ont semblé tout à fait adapté à une démarche de veille en ligne et dont j’ai pu faire moi-même usage. La liste est non exhaustive mais se limite surtout à la seule gratuité qu’une étudiante peut se permettre.

Je commencerai donc par les outils dont la description n’est plus à faire dans la mesure où ils font désormais partie intégrante des outils de base pour une veille, à savoir :

Wikio qui s’est récemment associé à Overblog afin d’augmenter l’activité des entreprises respectives mais surtout d’atteindre un marché européen. Wikio c’est tout simplement THE portail d’information qui vous permet de suivre les nouvelles en ligne de sites de presse et des blogs. Il propose également un outil commercial très utile.

Google Alerte : vous tient informé en temps réel de l’évolution d’une requête. C’est l’idéal pour une entreprise qui souhaite veiller à sa réputation en ligne de manière automatisée.

Addict-o-matic : un moteur de recherche qui synthétise sur une seule page les résultats de votre requête à travers différents moteurs de recherche et sites incluant Technorati (moteur de recherche qui intègre les blogs). Visuellement parlant, il se présente comme Netvibes.

Et puis, il y a les outils que j’ai plus récemment découvert :

SocialMention avait attiré toute mon attention car c’est un outil remarquable au premier abord. En effet, il permet de faire des recherches sur plus de 80 réseaux parmi lesquels : Google,  Yahoo, Twitter, Facebook, FriendFeed ou encore Technorati. SocialMention est très accessible et permet en plus de rassembler des informations à l’usage des entreprises soucieuse de veiller à leur réputation sur les réseaux. L’outil peut également servir à contrôler son e-réputation. Ne possédant pas encore d’entreprise, je décide donc d’expérimenter sur mon propre nom (Mervet BENRABAH©) des recherches avec  l’agrégateur et voici donc la page de résultats :


Je constate qu’il existe différents indicateurs tels que la force ou la passion qui n’ont que très peu de sens pour moi. Qu’à ce la ne tienne, je me renseigne sur le FAQ du site.

La force (Strength) est une échelle qui définit la probabilité que l’on parle de la marque. Cette échelle est calculée selon le nombre des mentions qui ont été faites, divisé par le nombre de mentions possibles totales. Force est donc de constater qu’il y a peu de chance pour que l’on parle de Mervet Benrabah sur les réseaux sociaux ! Douloureuse nouvelle (bien que peu surprenante) !

Le sentiment : C’est la proportion des mentions qui sont généralement positives par rapport à celles qui sont généralement négatives.

La passion : C’est la probabilité pour que les individus parlant de votre marque le fassent à plusieurs reprises. Si l’on prend pour exemple un petit groupe d’avocats très passionnés qui parlent de vos produits ou de votre marque souvent, vous aurez un score de Passion plus haut. Et inversement,  si chaque mention est écrite par un auteur différent vous aurez un score inférieur. Le calcul se base sur les mots-clés les plus fréquemment utilisés.

La portée (« reach ») est une mesure d’influence. C’est le nombre d’auteurs uniques faisant référence à votre marque divisée par le nombre total de mentions. Mes articles ont donc une portée de 4% sur les réseaux sociaux…

Tous ces indicateurs paraissent très séduisants mais mon impression générale au regard des multiples recherches que j’ai tenté d’y effectuer est le manque de précision des résultats. Par exemple, on a beau préciser la langue, on se retrouve avec des résultats en grec ou je ne sais quelle langue et le manque de pertinence des résultats est notoire. Mon verdict est donc sans appel : un 4/10 pour cet « outil de veille » très décevant.

Corporama : un outil non pas de veille mais assez intéressant. Je le vois plutôt comme une sorte d’Addict-o-matic, qui synthétise les informations au sujet d’une entreprise donnée. On y trouvera ainsi, des informations légales, les profils des employés inscrits sur les réseaux sociaux professionnels, les blogs qui parlent de la société, des vidéos, des documents, des actualités et quelques autres informations.

Je dirai qu’à ce jour cet outil s’inscrit d’avantage dans la recherche d’information sur une entreprise dans le cadre d’une recherche d’emploi et éventuellement dans le cadre d’une veille concurrentielle. Cependant Corporama est encore en développement mais me parait très prometteur, c’est donc un outil à suivre d’assez près.

Twazzup : le moteur de recherche en temps réel basé sur Twitter

Twazzup se présente comme l’outil de veille sur Twitter. Il rassemble sur une seule et même page les tweets sur la thématique recherchée. Les résultats obtenus sont classés par popularité, associés à des photos de Twitpic, des sujets associés à la recherche, une liste des Retweets (partages) et liens les plus populaires.

Booshaka : le moteur de recherche pour Facebook

Booshaka, à la différence de l’outil Openbook (qui semble plus approprié à une recherche de personnes), présente l’avantage de générer des flux RSS, pouvoir partager les résultats de recherche via Facebook, Twitter, Digg, etc. ou un embed pour votre site. Il propose aussi des thématiques de recherche.

Ces outils sont d’avantage axés grand public car les agences de communication online font le plus souvent appel à des outils de veille payants qui se veulent plus précis tels que Hootsuite, Radian6 ou encore Digimind.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :