Accueil > Culture G, Réseaux sociaux > Petit guide pour les Twitternuls

Petit guide pour les Twitternuls

Après avoir posé la question à plusieurs personnes de mon entourage, j’ai confirmé le constat général qui existe autour du réseau social Twitter en France : Kesseséça ?? (=  sentiment d’incompréhension générale). D’où vient donc ce mépris du grand public français à utiliser cet outil dont les médias prônent une évolution constante du nombre d’utilisateurs à travers le monde ? Pourquoi considère-t-on que Twitter est adapté uniquement aux professionnels mais surtout, comment utiliser ce réseau social ?

Tout d’abord, la question que l’on peut se poser est : Pourquoi les français ont-ils autant de mal à intégrer ce réseau à leurs pratiques comme ça a été si facilement le cas avec Myspace et Facebook ?

La première raison qui vient à l’esprit de chacun est ce lexique en apparence trop compliqué, voire inaccessible pour certains, qui demande un investissement de temps pour démarrer que les internautes ne comprennent pas.

La seconde raison est qu’à l’origine Twitter n’existait qu’en anglais et la version francophone n’a vu le jour que très récemment (fin 2009) en comparaison à sa date de création en 2006. On connait l’intérêt des français pour la langue de Shakespeare…

De plus, le site est perçu comme une interface davantage adaptée aux professionnels et aux médias qu’aux utilisateurs qui désirent simplement renouer les contacts avec leur entourage.

Par ailleurs, il n’est pas aussi aisé d’être suivi sur Twitter que sur Facebook car il faut que les tweets publiés soient intéressants pour susciter de l’intérêt auprès des potentiels suiveurs.

Et enfin, cette nécessité de synthétiser ce dont on souhaite parler en 140 caractères pose problème aux habitués des réseaux sans restriction.

Étant moi-même une fervente utilisatrice du réseau social Facebook à des fins aussi bien relationnelles que professionnelles, j’ai également été très peu attirée par le concept au premier abord mais mes orientations professionnelles ont clairement revalorisé mon opinion sur l’utilisation de Twitter. En effet, cette restriction de caractères permet d’accéder à beaucoup plus d’informations réellement intéressantes, ce qui n’est pas toujours le cas sur Facebook. Et le site ne se résume qu’à de l’information, sans les multiples applications, jeux et groupes considérés comme obsolètes. On peut choisir quel type d’informations on souhaite voir apparaitre :  entreprises, célébrités ou personnes, la liste des Twitters que l’on peut suivre est longue. L’engagement est moins important vis-à-vis des personnes que l’on suit sur Twitter que les contacts sur Facebook car on peut décider à tout moment d’arrêter de suivre les tweets qui ne nous conviennent plus. Cette simple éventualité contraint les émetteurs de tweets à produire du contenu le plus intéressant possible.

En ce qui concerne le fonctionnement du réseau social, on a tort de penser qu’il est impénétrable, c’est pourquoi j’aimerai reprendre les 10 tweets de présentation de Twitter issu du petit livret de Tim Collins « Twitter ; Le guide pour s’y mettre (enfin) et tout comprendre ». Je les ai trouvés plutôt concis et résumant assez bien le concept :

1.  Leguidetwitter : Twitter est un site de réseau social qui vous permet d’enregistrer vos pensées sous forme de tweets, des messages de 140 caractères.

2.  Leguidetwitter : Créez votre compte sur Twitter.com. Vous pouvez ajouter votre photo, poster une courte biographie et changer l’arrière plan de votre page.

3.  Leguidetwitter : Vous pouvez utiliser Twitter pour communiquer avec ceux que vous connaissez, trouver des gens intéressants ou les deux.

4.  Leguidetwitter : Utilisez l’option "Trouver des gens" ("Find people" dans la version anglophone) pour rechercher des profils intéressants puis cliquez sur "suivre" (follow).

5.  Leguidetwitter : Pour répondre à un tweet (message), tapez @ suivi du pseudonyme de la personne ou cliquez sur la flèche qui apparait lorsque vous passez la souris sur le message. Exemple: @Paflechien : Un jour j’irai vivre en Théorie parce qu’en Théorie tout se passe bien…

6.  Leguidetwitter : Si quelqu’un a posté une mise à jour (update) ou un lien que vous souhaitez partager, tapez RT (retweet), @ suivi du pseudonyme, puis copiez et collez. Exemple: RT @ninja : Fuir c’est bon pour les robinets !

7.  Leguidetwitter : Les applications comme TweetDeck vous aideront à tirer le meilleur parti de Tweeter. Cette fonctionnalité permet de mieux gérer Twitter.

8.  Leguidetwitter : Twitter rend encore plus accro depuis votre téléphone. Vous pouvez tweeter via la connexion 3G ou WiFi de votre téléphone.

9.  Leguidetwitter : Différentes sortes d’outils rendent Twitter encore plus intéressant, comme Twitpic, qui vous permet de partager des photos dans vos tweets.

10. Leguidetwitter : Vos tweets doivent rester intéressants, envoyez beaucoup de réponses @ et bientôt vous serez plus populaire que le bébé panda qui éternue.

Pour ce qu’il est du vocabulaire de Twitter, un excellent article du site twoutils.com met en avant le lexique de base pour comprendre ce que beaucoup considèrent comme proche du galimatias. [Lexique disponible ici] On y trouvera également une multitude d’outils pour débuter avec Twitter pour ceux qui sont réellement intrigués par ce curieux oiseau.

Pour savoir quels tweeteurs peuvent correspondre à vos centres d’intérêt, Quitwitte.fr propose un ensemble de tweeteurs francophones au cœur de l’actualité. Le site se présente comme une sorte d’annuaire.

Enfin, pour répondre à la fameuse question puisque j’ai Facebook à quoi me sert Twitter ? Tout est relatif, déjà l’utilisation de l’un n’empêche pas l’autre et peut même être complémentaire (avec l‘application Twitter sur Facebook), mais il m’apparait clairement et indiscutablement que Facebook est plus adapté au grand public. Les professionnels mettront en avant l’aspect synthétique des informations sur Twitter quand le grand public valorisera, lui, l’aspect relationnel. Twitter met en avant une navigation simple alors que Facebook demande une certain temps pour une bonne prise en main (surtout en matière de confidentialité des informations). Facebook facilite la matérialisation d’un graphe social sur le réseau alors que sur Twitter, tout le monde peut suivre tout le monde. Tout dépend donc des préférences de chacun…

Vous pensez encore être un Tweeternoob (nouveau venu paumé sur Twitter) ?  Alors testez-vos connaissances sur Twitter grâce à ce test en ligne.

En espérant que cet humble article aura apporté des réponses aux plus réfractaires d’entre vous, vous pourrez également suivre mes futurs tweets sur Twitter: http://twitter.com/mervetbenrabah !

About these ads
  1. Rahma
    2 septembre 2010 à 10:51   | #1

    je ne me sentais pas concernée … tu n’avais, tres chere, pas besoin de faire un article rien que pour illuminer ma lanterne !
    ceci étant , puisqu’il a été lu , je te concede que j’y vois plus clair !
    merci , au passage, pour tous tes articles précédents, qui sont souvent concis et interessants.
    a tres bientot !

  2. 7 avril 2011 à 5:32   | #2

    Merci pour le partage, nous réjouissons de votre prochain article à écrire mieux, je vous souhaite une vie heureuse.

  1. 2 septembre 2010 à 3:23   | #1
  2. 2 septembre 2010 à 3:33   | #2
  3. 2 septembre 2010 à 4:01   | #3
  4. 20 août 2011 à 4:15   | #4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: